Avion binational, le jaguar
03-02-2021

Le Jaguar, un avion binational

6 minutes de lecture

Bienvenu très chère pilote pour un nouvel épisode sur l’aviation militaire française. Aujourd’hui, je vous propose un épisode particulier car on va parler de records, d’aviation de chasse, de vitesse et de coopération. L’appareil militaire dont je voulais vous faire part tient son nom grâce à la vitesse hors du commun qu’il a su développer à l’époque.

Avion Jaguar

Le jaguar est un avion de chasse français qui a su faire parler de lui mais pourquoi ? Pourquoi ce « chasseur-bombardier » est-il encore connu alors que son existence date d’environ 60 ans ? Cet épisode sur cet avion militaire était passionnant à réaliser, j’espère qu’il vous plaira tout autant qu’à moi. Attachez votre ceinture et on y va !

I) Un avion militaire européen

A) Les particularités du Jaguar

Un Avion Jaguar SEPECAT est un avion de combat à réaction qui est réalisé par le Royaume-Unis ainsi que la France. Les deux utilisateurs principaux de cet avion de guerre sont justement l’armée de l’air britannique et l’armée de l’air française. Sa mission principale était de proposer un appui aérien rapproché mais il a aussi eu l’opportunité de dissuader l’ennemi en ayant la capacité d’utiliser des frappes nucléaires.

Jaguar Avion

Un avion Jaguar est un aussi un monoplan comme la plupart des chasseurs aujourd’hui. Il est conçu avec une cellule en aluminium et est équipé d’une sonde de ravitaillement qui est située sur le côté tribord de son fuselage avant. Il peut ainsi être ravitaillé par un A400M Atlas par exemple ou par un A330 MRTT grâce à sa sonde. Aussi, cet avion est équipé de freins pneumatiques, de volets à double fentes, de spoilers, d’un gouvernail de direction, de systèmes très complexes puis d’un pare-brise pare-balles très efficace.

B) Détails du développement de l'avion d'attaque au sol Jaguar

C’est donc en 1966 que BAC et Breguet se sont associés pour le développement de l’Avion Jaguar. Les deux sociétés britannique et française ont donc conçu cet avion mais à part égale ! En effet, d’un côté, BAC s’occupait de la conception des ailes, des entrées d’air, de la queue et du fuselage arrière. Breguet quant à lui s’occupait de la conceptualisation du nez, du train d’atterrissage et aussi du fuselage central.

Avion de chasse Jaguar

II) Origines et prototypes de l'avion Jaguar

A) Le hasard fait bien les choses

La France voulait du renouveau ! Au début des années 1960, l’état-major de l’armée de l’air voulait un avion de combat qui pouvait remplacer efficacement les T33 et Magister pour l’entraînement des pilotes. Il voulait aussi un avion qui puisse remplacer le Mystère IV en appui tactique. À l’origine, il n’était même pas question du Jaguar. On hésitait sur deux avions de Dassault et de Breguet : Le Cavalier et le Br 121. Le fait est que le hasard fait bien les choses et au même moment, l’armée de l’air du Royaume Unis voulait remplacer le Hunter.

mini avion F-22

B) Une convergence grâce aux Etats-majors

En octobre 1964, les Etats-majors des deux armées ont alors constaté une convergence dans leurs besoins et ils ont dès lors voulu concevoir ensemble le nouvel avion. En janvier 1965, C’est Breguet qui remportera l’appel d’offre. Son avion est plus petit, plus léger que les autres mais surtout son prix est conforme aux attentes des deux Etats-Majors. En mai de la même année, la France et le Royaume-Unis signent pour la construction du BR 121 du constructeur aéronautique Breguet, qui sera appelé Jaguar. Ce sont les Etats-Major qui ont changé le rôle principal du Jaguar. Lui qui devait être un avion d’entrainement léger devint un avion lourd d’appui tactique.

Escadron Avion Jaguar

III) Des Avions Jaguar différents pour chaque pays 

A) Une conceptualisation de prototypes différents

La conception de cet avion est réellement intéressante car très originale. Bien que cela soit un projet commun, nous verrons que l’armée britannique et l’armée française n’utiliseront absolument pas les mêmes prototypes. En janvier 1968, les deux États commandent 200 avions pour chaque pays. Ces avions seront fabriqués dans deux chaînes de montage qui sont présentes dans chaque pays (1 par pays). La fameuse SEPECAT est confiée à Breguet Aviation donc Dassault (car en 1967, Dassault racheta Breguet).

Avion de guerre jaguar

La conceptualisation a été très rapide. C’est en septembre 1968 que le premier vol inaugural du jaguar a lieu. Cependant, un problème apparait. Le rôle de l’avion change un petit peu. En effet, l’armée britannique recherche bien plus un avion qui permet d’avoir des appuis tactiques qu’un avion d’entraînement.

B) Les prototypes Jaguar en question

Les deux armées vont donc opter pour 5 prototypes d’avions différents. 3 prototypes français et 2 prototypes britanniques :

F-16 mini avion

  • Le Jaguar A qui est un avion d’appui tactique et monoplace (France)
  • Le Jaguar E qui est un avion d’entraînement et qui est biplace (France)
  • Le Jaguar M qui est un avion monoplace dédié à la Marine (France)
  • Le Jaguar B qui est un avion d’entraînement au combat mais aussi d’attaque au sol. C’est un avion biplace (R-U)
  • Le Jaguar S qui est un avion d’appui tactique et monoplace (R-U)

C) Les pays ont des nécessités différentes

Vous pouvez ainsi constater que les avions français et britanniques sont loin d’être identiques. Ils répondent chacun à une nécessité qui est liée à l’armement et aussi à l’utilisation d’autres avions qui peuvent déjà être utiles pour certaines missions. Par ailleurs, on a toujours considéré que la version britannique était tout de même plus modernisée que la version française.

Avion de bataille Jaguar

D) Le Shamsher : un Avion Jaguar d'origine indienne

En 1978, l’armée de l’air Indienne a donc passé une commande de 40 jaguars puis de la licence pour la construction de 120 jaguars pour 1 milliard de dollars. Notez que le jaguar indien se nomme « Shamsher ». Avant de commencer tout le processus, elle a pu profiter de deux jaguars en juillet 1979 pour essayer le modèle et pour apprendre tous ses secrets. Le fameux lot de 40 jaguars arriva en 1981 puis le lot de 45 kits d’assemblage a été transporté à HAL en mai 1981. Pour être court, l’IAG a pris en main 17 jaguars en 1999 et 20 modèles supplémentaires entre 2001 et 2002. L’entreprise indienne HAL a construit jusqu’à ce jour 90 modèles Shamsher.

Chasseur Jaguar

IV) Un avion militaire qui a marqué les esprits

A) Un modèle militaire fabriqué à grande échelle

Finalement, il y eut 403 avions commandés par les armées de l’air française et britannique ainsi que 170 avions commandés par L’Inde, Oman, l’Equateur et le Nigeria. Par ailleurs, il faut aussi noter que l’Inde a produit 70 répliques sous licence. L’IAF (Armée de l’air Indienne) compte plus de 110 appareils en service. Elle prévoit de remplacer tous ces avions par un avion de combat avancé qui se nomme AMCA. Il est pour l’instant en cours de développement puis remplacera peu à peu les Jaguars indiens.

mini avion dewoitine

B) Un Avion d'entraînement ou un avion de combat ? 

À l’origine, cet avion devait avoir un autre destin. Dans les années 1960, on le considérait et utilisait comme avion d’entraînement à réaction et comme avion doté de la capacité d’attaques légères au sol (ce sont les missions de l’Alpha Jet aujourd’hui). Ce n’est qu’après qu’avec des performances supersoniques, on lui donna la capacité de faire des frappes nucléaires tactiques. L’avion Jaguar a été conçu et fabriqué par la SEPECAT : Société Européenne de Production de l’Avion Ecole de Combat et d’Appui Tactique, (d’où ses missions initiales)

Avion chasseur Jaguar

Cet avion qui a été exporté en Inde, en Equateur ou encore au Nigéria a été utilisé dans de nombreux conflits. Il aurait servi lors d’opérations militaires en Mauritanie, au Tchad, en Irak, au Pakistan ou encore en Bosnie. C’est en 2005 que la France quitte le Jaguar. Le Royaume Unis fera de même 2 ans après, en avril 2007. Il sera remplacé par le superbe rafale en France et par le Typhoon et leTornadoau Royaume Unis.

V) La Conclusion pour plus de Passion ! 

J’espère que cet épisode sur l’aéronautique militaire vous aura plus. Vous savez que vous pouvez en apprendre plus sur l’aviation de combat et sur les avions militaires en continuant de suivre ce blog ! Si cela vous intéresse, je vous propose d’aller voir notre épisode sur le bombardier stratégique B-17 ou encore celui sur les appareils militaires de l’armée de l’air.

Jaguar Avion chasseur

Malgré tout, vous pouvez aussi visitez nos autres blogs si vous ne vous intéressez pas qu’aux aéronefs militaires. Nous avions de superbes articles sur des avions de ligne ou encore sur le Harrier. En tous les cas, je vous dis à la prochaine pour un nouvel épisode !

veste aviateur pour femme


Soyez au courant