focke-wulf-190-chasseur-allemand
14-09-2021

Le Focke-Wulf Fw 190: La qualité de construction allemande incarnée

7 minutes de lecture

Vous en pensez en connaitre un rayon sur les avions de chasse de la Seconde Guerre Mondiale, mais avez-vous déjà entendu parler du chasseur qui va suivre ? Il s’agit d’un appareil aérien des plus captivants et passionnants. L’article d’aujourd’hui va donc traiter d’un modèle allemand, pas autant connu que le stuka, mais tout de même assez représentatif de ce qui se faisait de mieux à cette époque.

focke-wulf-190-introduction

I- Présentation de l’appareil

Le Focke-Wulf Fw 190 (autrement nommé Würger) est donc d’origine allemande et a fait son apparition vers la fin des années 1930, mais il a surtout été sollicité durant la Seconde Guerre mondiale. C’est un engin monoplace et monomoteur. Il a été conçu par Kurt Tank chez Focke-Wulf.

focke-wulf-190-présentation-de-l-appareil

C’est la marque de fabrique de l’armée de l’air allemande, en ce qui concerne les chasseurs, avec le Messerschmitt Bf 109. Un fait intéressant à relever est le fait que le moteur radial BMW 801 à deux rangées de cylindres permettait au Fw 190 de transporter des poids plus conséquents que le Bf 109. Une conséquence de cela est la variété de son utilisation. En effet, il pouvait faire office de chasseur de jour, chasseur-bombardier, avion d'attaque au sol et, dans une moindre mesure, chasseur de nuit.

focke-wulf-presntation-de-l-appareil

Quelle est l’origine de cette machine à tuer ? Entre 1934 et 1935, le ministère allemand de l'aviation (RLM) a organisé un concours visant à produire un chasseur moderne pour la Luftwaffe alors en cours de réarmement. Le fabricant Kurt Tank a présenté le Fw 159 à ailes en parasol au concours, contre l'Arado Ar 80, le Heinkel He 112 et le Messerschmitt Bf 109. Le Fw 159 se trouve surclassé et est rapidement éliminé de la compétition en même temps que l'Ar 80.En fin de compte, c’est le 109 sui sort vainqueur de ce combat.

spitfire-noir-maquette

Avant même que ce dernier ne soit entré en service en escadrille, à l'automne 1937, le RLM a lancé un nouvel appel d'offres demandant à différents concepteurs de créer un nouveau chasseur pour combattre aux côtés du Bf 109. En effet, même si c’était un redoutable appareil, le ministère de l’armée de l’air craignait que ses futurs homologues étrangers ne le surpassent.

focke-wulf-190-présentation

Ainsi, il était important selon eux que de nouveaux avions soient en cours de développement pour relever ces éventuels défis. Kurt Tank a répondu avec un certain nombre de propositions, la plupart étaient basées sur un moteur en ligne à refroidissement liquide.

Cependant, ce n'est qu'après la présentation d'un projet utilisant le moteur radial BMW 139 de 14 cylindres refroidis par air que l'intérêt du ministère de l'aviation a été éveillé, avec le modèle 190. Comme ce projet utilisait un moteur radial, il ne serait pas en concurrence avec le Bf 109.

focke-wulf-histoire-del-appareil

Ce dernier était équipé d’un moteur en ligne. Or, pour les modèles concurrents comme le Heinkel He 100 ou le bimoteur Focke-Wulf Fw 187, leur production était en concurrence avec le 109 et le Messerschmitt Bf 110 pour l'approvisionnement en moteurs.  C’est ainsi que ce modèle est rentré en service, car il répondait à un besoin qu’aucun autre appareil n’était en mesure de soulager.

focke-wulf-histoire-de-l-appareil

Maintenant que vous avez un bref aperçu de l’histoire de cet avion, rentrons dans le cœur du sujet. Le Fw 190A a commencé à être utilisé réellement en 1941. Son utilisation a été un succès tant cet appareil s'est rapidement démarqué par rapport à son adversaire principal, le Spitfire MK V. Ce dernier, principal avion de la RAF était utilisé par les Britanniques et était pourtant précédé d’une excellente réputation. Le 190 a conservé sa supériorité sur les principaux appareils conçus par les alliées jusqu'à l'introduction de la nouvelle version du Spitfire, sortie en 1942.

équipage-focke-wulf-ww2

C’est en novembre et en décembre 1942 que le Fw 190 a subi son baptême du feu dans les combats aériens sur le front de l'Est. Il est responsable de nombreuses pertes soviétiques notamment au sein des escadres de chasse et les unités d'attaque au sol spécialisées à partir d'octobre 1943.

II - Quelles performances pour cet engin ?

Concentrons-nous désormais sur les performances de l’appareil. Celles de la série Fw 190A ont diminué à haute altitude ce qui a réduit son efficacité en tant qu'intercepteur à haute altitude comme vous pouvez l’imaginer. Depuis que l’appareil a été produit au début de la guerre, des efforts constants ont été mis en œuvre pour remédier à ce problème.

F-22-miniature-maquette

Ainsi, plusieurs modèles furent sortis de l’usine avec par exemple un moteur BMW 801 turbocompressé sur le modèle B. Le modèle C, au nez beaucoup plus long, a été l’objet d’efforts des ingénieurs allemands pour turbocompresser également son moteur V12 inversé Daimler-Benz DB 603. En raison de problèmes liés à l'installation de turbocompresseurs sur les sous-types B et C, seul le modèle D est entré en service en septembre 1944.

focke-wulf-caractéristiques

Grâce à ces recherches, les performances à haute altitude ont finalement conduit le Focke-Wulf Ta 152, à atteindre des vitesses excellentes à moyenne et haute altitude. Si l’appareil avait été modifié auparavant, peut-être l’issue de la guerre aurait-elle été différente pour les allemands, en particulier avec les variantes du 190 à "long nez" et le dérivé Ta 152.

équipage-bombardier-ww2-focke-wulf-190

Comme vous pouvez l’imaginer, Le Fw 190 était très apprécié par ses pilotes. Certains des as allemands de la Luftwaffe, dont Otto Kittel, Walter Nowotny et Erich Rudorffer, ont abattus un grand nombre d’appareils adverses derrière son manche. Doté d’une puissance de feu supérieure au Bf 109, Le Fw 190 possédait une manœuvrabilité jamais vue auparavant à basse et moyenne altitude, selon les dires de pilotes eux-mêmes. Cela témoigne du fait établi qu’il s’agissait sans doute là de l’un des meilleurs avions de l’époque.

III- Des variantes de plus en plus efficaces

Comme nous l’avons précédemment mentionné, plusieurs modèles ont été conçus pour répondre aux éventuels manques de l’avion d’origine. Faisons-en une brève présentation, dans le but que vous soyez capable de distinguer les principales caractéristiques de chaque version.

focke-wul-190-avions-ww2

Fw 190 V1, était équipé par un moteur BMW 13914 cylindres radiaux à deux rangées de cylindres de 1.550 PS (1.530 cv ; 1.140 kW). Il a volé pour la première fois le 1er juin 1939, deux mois avant le début du conflit. Il s’agit là donc de la version d‘origine.

Le Fw 190 V2 quant à lui a été désigné sous le code d'identification alphabétique Stammkennzeichen de FL+OZ. Cette version a volé pour la première fois le 31 octobre 1939, et elle était équipée dès le départ par le nouveau ventilateur de refroidissement. A son bord il était possible de trouver une mitrailleuse Rheinmetall-Borsig MG 17 de 7,92 mm (0,312 in) et d'une mitrailleuse MG 131 synchronisée de 13 mm (0,51 in) dans chaque emplanture d'aile.

focke-wulf-190-escadrille-seconde-guerre-mondiale

Le Fw 190 A-0 a été commandé en novembre 1940, avec un nombre total de 28 appareils construits. Ils ont été produits avant que la nouvelle conception des ailes n'ait été entièrement testée et approuvée, de ce fait les neuf premiers A-0 ont conservé les petites ailes d'origine. Tous étaient armés de six mitrailleuses MG 17 de 7,92 mm (0,312 in) - quatre armes synchronisées, deux dans la partie avant du fuselage et une dans chaque emplanture d'aile, complétées par une MG 17 à tir libre dans chaque aile, à l'extérieur du disque d'hélice.

f-16D-maquette-miniature

Le Fw 190 A-1 a été produit à partir de juin 1941. Il était équipé du moteur BMW 801 C-1, d'une puissance nominale de 1 560 PS (1 540 ch ; 1 150 kW) au décollage. L'armement comprenait deux MG 17 de 7,92 mm (0,312 in) montées sur le fuselage et deux MG 17 de 7,92 mm (0,312 in) montées sur l'emplanture de l'aile (les quatre MG 17 étant synchronisées pour tirer à travers l'arc de l'hélice) et deux MG FF/M de 20 mm montées sur les ailes extérieures.

L'introduction du BMW 801 C-2 a donné naissance au modèle Fw 190 A-2, présenté pour la première fois en octobre 1941. L'armement de l'aile du A-2 a été mis à jour, les deux MG 17 montées à l'emplanture de l'aile étant remplacées par des canons MG 151/20E de 20 mm.

 

Une autre version est celle du A-5. Elle a été développée après qu'il ait été déterminé que le Fw 190 devait pouvoir aisément transporter plus de munitions. Le moteur D-2 a été déplacé vers l'avant de 15 cm supplémentaires, comme cela avait été expérimenté auparavant sur l'avion d'essai A-3/U1. Cela avait pour effet de déplacer le centre de gravité vers l'avant pour permettre de transporter plus de poids à l'arrière.

manche-focke-wulf-190-ww2

Enfin, la dernière version que nous allons présenter est celle du A-6. Elle a été développée pour remédier aux faiblesses des modèles "A" précédents lors de l'attaque des bombardiers lourds américains. Une aile structurellement redessinée et plus légère a été introduite et l'armement normal a été augmenté à deux mitrailleuses MG 17 pour le fuselage et quatre canons MG 151/20E de 20 mm pour l'emplanture d'aile et l'aile extérieure. Des boites de munitions supérieures ont aussi été installées sur cet appareil.

combat-aérien-ww2-focke-wulf-190

Si cet appareil a autant été apprécié des pilotes allemands, c’est parce que le ministère de la guerre allemand s’est donné les moyens au fur et à mesure des années d’améliorer son avion. Ainsi, il en ressortait le fait que cet avion était réellement des plus efficaces pour lutter contre les chasseurs britanniques et américains, d’où la forte utilisation de ce modèle. Il reste toujours dans les mémoires comme l’un des meilleurs chasseurs de l’époque, ce qui est facile à comprendre au vu de son palmarès et de sa fiche technique. Cette dernière est impressionnante, et nous vous en donnons un aperçu ci-dessous.

IV-Quelques statistiques intéressantes…

focke-wulf-190-image-ww2

Equipage : Un

Longueur : 8,95 m (29 ft 4 in)

Envergure des ailes : 10,506 m (34 ft 6 in)

Hauteur : 3,15 m (10 ft 4 in)

Surface de l'aile : 18,3 m2 (197 sq ft)

Poids brut : 4 417 kg (9 738 lb)

Masse maximale au décollage : 4 900 kg (10 803 lb)

Capacité en carburant : 639 l (141 imp gal ; 169 US gal)

Moteur : 1 × BMW 801D-2 14 cylindres à pistons radiaux refroidis par air 1 700 PS (1 677 hp ; 1 250 kW) et jusqu'à 1 980 PS (1 953 hp ; 1 456 kW) à 1,65 ata pour jusqu'à 10 minutes d'alimentation de secours.

Hélices : Hélice tripale à vitesse constante

Vitesse maximale : 652 km/h (405 mph, 352 kn) à 5 920 m (19 420 ft)

Portée : 900-1 000 km (560-620 mi, 490-540 nmi)

Portée au combat : 400-500 km (250-310 mi, 220-270 nmi)

2 mitrailleuses MG 131 synchronisées de 13 mm (0,51 in)

2 canons MG 151/20 E de 20 mm (0,79 in), synchronisés dans les emplantures d'ailes

2 × 20 mm (0.79 in) canons MG 151/20 E dans les supports d'aile médians

Bombes : 1 bombe sous le fuselage ou quatre bombes sous les ailes.

joindre-le-style-a-l-agréable

Cet article touche à sa fin. Nous espérons que vous l’avez trouvé agréable, mais aussi digne d’intérêt, du point de vue du passionné d’aéronautique que vous êtes. N’hésitez pas à consulter nos autres articles sur notre blog, vous trouverez certainement énormément de ressources utiles afin d’améliorer votre connaissance générale de l’aviation. Excellente journée de la part de l’équipe d’Aviateur Solitaire !


La newsletter du pilote !