Le-F-8-CRUSADER-par-Vought
11-10-2021

Le F-8 Crusader créée par Vought.

8 minutes de lecture

Le Vought F-8 Crusader (anciennement appelé F8U) est un jet de supériorité aérienne supersonique monomoteur embarqué sur porte-avions, fabriqué par Vought pour la marine américaine (afin de remplacer le Vought F7U Cutlass étant assez obsolète), mais également utilisé par la Marine Française.

Image-vought-crusader-introduction

I- Présentation du Crusader F-8 : Quelle sont ses origines?

A- Un appareil aéronautique conçu pour la guerre du Viet Nam

En février 1955, fut construit le premier prototype du F-8. Celui-ci a été principalement utilisé pendant la guerre du Vietnam. Le Vought F-8 Crusader fût le dernier avion de chasse américains à utiliser des canons comme arme principale, ce qui lui valut le titre de « The Last of the Gunfighters ».

image-f-14-tomcat

B- L'appareil typique lors de la guerre froide

Le RF-8 Crusaderfût également un avion de reconnaissance photographiquelors de la crise des missiles cubains. Ilest d'ailleurs en service aux États-Unis depuis plus longtemps que toutes les autres versions d'avions de chasse. Le RF-8 a joué un rôle vital à cette époque là, fournissant des photos de base à basse altitude non disponibles par d'autres moyens. La Réserve de la Marine américaine a continué à utiliser RF-8 jusqu'en 1987.

II- Conception et développement du F-8 Crusader

A- Quelle sont les origines du développement de cet avion militaire mythique?

En septembre 1952, l'US Navy annonça le besoin d'un nouveau type d’avion de chasse. Or, cet avion avait une vitesse maximale de pointe de Mach de 9 144 mètres, un taux de montée de 127 mètres par seconde et une vitesse d'atterrissage ne dépassant pas les 160 kilomètres par heure. D'autre part, La guerre de Corée avait mis en lumière que les mitrailleuses de 12,7 mm ne suffisaient pas et n’étaient pas aussi efficaces qu'auparavant. Ainsi, le nouveau type d’avion de chasse devait donc être équipés de mitrailleuses de 20 mm.

 

Avant la guerre de Corée, le 4 x 20 mm était devenu le standard de la Marine : les F2H, F9F, F3D, ainsi que les F7U et F4D étaient antérieurs au F8U. En réponse, l'équipe Vought dirigée par John Russell Clark a créé le V-383. Contrairement aux habituels avions de chasse, cet avion a une aile haute en d’autres termes une aile montée en hauteur nécessitant un train d'atterrissage court et léger, monté sur le fuselage. Cependant, la principale contribution de ce train d'atterrissage court fût l'aile à incidence variable, permettant à l’appareil d’éviter de décoller mais plutôt d'atterrir cabré, ce qui est une des caractéristiques principales des avions de chasse à ailes en flèches et à faible allogement.

B- Le F8, Un engin aérien lourdement équipé

Les Crusaders sont équipés de turboréacteurs Pratt & Whitney J57. Le moteur fût équipé d'une postcombustion. Contrairement aux moteurs plus récents, il était soit complètement allumé, soit complètement éteint. En d’autres termes il n'y avait pas de "zone". La puissance du moteur n'était pas suffisante pour maintenir le F-8 à la verticale dans sa configuration propre. D'autre part, sa poussée a été réduite avec l'installation, la vitesse subsonique et l’altitude.

image-crusader-f-8-vought

Le Crusader a été le premier avion de chasse à réaction à atteindre 1 000 milles à l'heure (mph) en service aux États-Unis. En 1956, lors d’un vol, le pilote de la marine américaine R.W. Windsor volait à une vitesse de 1 015 milles à l'heure.L'aspect le plus innovant de la conception fût l'aile à incidence variable (à distinguer de l'aile à flèche variable) qui pivotait de 7° hormis au fuselage pendant le décollage et l'atterrissage. En 1956, le prix Trophy fût remporté par l’équipe de développement du F-8 grâce à cette innovation.

image-crusader-f-8-vought

Dans le même temps, la portance a été augmenté par des volets du bord d'attaque en diminuant le degré de 25° et en étendant les volets intérieurs à 30°. Le reste de l'avion tire parti des innovations aérodynamiques contemporaines, avec un fuselage à surface striée, des stabilisateurs entièrement mobiles, des encoches en zigzag au niveau du pliage des ailes afin d’améliorer la stabilité en lacet et une utilisation abondante du titane dans la cellule.

C- Un armement très important

Les armes désignées par la Navy sont principalement composées de quatre canons automatiques de 20 mm ; les Crusaders sont les derniers avions de chasse américaine conçus avec des canons comme arme principale complétés par un plateau rétractable contenant 32 roquettes aériennes non guidées et des pylônes de joue pour deux missiles air-air guidés AIM-9 Sidewinder. Le missile AIM-9 Sidewinder fût l'arme principale du F-8 ; l'artillerie de 20 mm fût « généralement peu fiable ». Vought a également présenté une version de reconnaissance tactique de l'avion appelée V-392, un réel avion de guerre. 

Les principaux concurrents des Crusaders sont les Grumman F-11 Tigers, du bimoteur McDonnell F3H Demon amélioré (qui deviendra plus tard le McDonnell Douglas F-4 Phantom II), mais également le North American F-100 Super Sabre modifié pour une utilisation en porte-avions qui fût appelé "Super Fury". 

C'est en mai 1953, l’innovation de Vought a été déclaré vainqueur. Et, ainsi en juin, celui-ci reçût une commande pour trois prototypes XF8U-1 (après l'adoption du système de nommage unifié en septembre 1962, le F8U est devenu le F-8).

avion-miniature-stuka

Le premier prototype a été testé le 25 mars 1955. John Konrad effectua le premier vol d’essai de ce prototype et fût le premier en charge du contrôle de cet avion de chasse. L'avion a dépassé la vitesse du son lors de son premier vol ! Le développement de celui-ci fût un succès et ainsi le deuxième prototype mais également le premier F8U-1 de production sont testés le même jour, le 30 septembre 1955. Le 4 avril 1956, le F8U-1 effectua son premier lancement par catapulte depuis Forrestal.

vought-f-8-image-crusader

III- Histoire opérationnelle du F-8 crusader

A - Records et palmarès

Fin 1956, les prototypes XF8U-1 ont été évalués par VX-3 et très peu de problèmes ont été observés. Le développement des armes a été effectué à la Naval Air Weapons Station China Lake et en août 1956, un F8U-1 de China Lake a établi un record de vitesse national américain effectué par le commandant "Duke" Windsor. En effet, il a établi un nouveau record de vitesse en vol de 1 634,173 km/h le 21 août 1956, battant le précédent record de 1 323 km/h effectué par un F-100 de l'USAF.

avion-miniature-spitfire-noir

L'un des premiers F8U-1 a été modifié afin de développer un avion de photo-reconnaissance, devenant ainsi le premier F8U-1P. Puis, le RF-8A a été équipé de caméras à la place de canons et de missiles. Début juillet 1957, le major John H. Glenn Jr établit le premier vol transcontinental supersonique dans un F8U-1P, il a volé de la Californie jusqu’à New York en seulement 3 heures, 23 minutes et 8,3 secondes.

B- Un avion qui a marqué une révolution technologique

En décembre 1956, la VX-3 fut l'une des premières unités à acquérir le F8U-1, et sont la première unité à exploiter cet avion révolutionnaire en avril 1957, depuis l'USS Franklin D. Roosevelt. La VX-3 a été également la première unité à se qualifier pour les opérations sur porte-avions. Cependant, plusieurs appareils ont été perdus dans des accidents lors de crashs aériens, dont plusieurs ont coûté la vie à leurs pilotes.

C- Premières utilisations et faits d'armes

Le premier escadron de la flotte à voler à bord d'un Crusader fût la VF-32 en Floride, en 1957, qui fut déployée en Méditerranée à la fin de l'année sur le Saratoga. La VF-32 a renommé l'escadron "Swordsmen" afin d'accorder avec le thème du Crusader. La flotte du Pacifique reçoit les premiers Crusader à la NAS Moffett Field, en Californie, et les VF-154 "Grandslammers" commencent leurs opérations sur F-8. Puis en 1957, à San Diego, la VMF-122 a accueilli les premiers Marine Corps Crusaders.

En 1962, le ministère de la Défense a standardisé les désignations des avions militaires en fonction de l'Air Force. Et c'est ainsi que le F8U est devenu le F-8, et le F8U-1 a été rebaptisé F-8A.

image-crusader-vought-f-8

Le RF-8A non armé a fait ses preuves et a démontré sa grande efficacité pour capturer des photographies détaillées à basse altitude. Cela a conduit à des déploiements sur porte-avions en tant que détachements des escadrons VFP-62 et VFP-63 de la Marine et du VMCJ-2 des Marines.

Le 23 octobre 1962, lors de la crise des missiles cubains, les RF-8A ont effectué des missions de reconnaissance photographique à basse altitude survolant Cuba. Ainsi ces avions ont pu avoir des missions extrêmement dangereuses voire impossibles avec d’autres appareils. Ils furent les premiers véritables vols opérationnels du F-8. Des vols de deux avions RF-8A quittaient les terres américaines deux fois par jour pour survoler Cuba à basse altitude, puis revenaient à Jacksonville. C'est d'ailleurs dans cette ville que les films étaient transférés et développés, avant d'être envoyés au Pentagone

Ces vols ont pu confirmer que l'Union soviétique installait des MRBM à Cuba. Les RF-8A ont également surveillé le retrait des missiles soviétiques. Les survols ont duré environ six semaines et ont permis de capturer un total de 160 000 images.

Mais également, lors de la guerre du Vietnam, ce sont les U.S. Navy Crusaders de l'USS Hancock qui ont affronté pour la première fois les MiG-17 de l'Armée de l'air populaire du Vietnam le 3 avril 1965. Les MiG ont revendiqué l'abattage d'un Crusader et la caméra du Lieutenant Pham Ngoc Lan a révélé que ses canons avaient mis le feu à un F-8. Cependant, le Lieutenant-Commandant Spence Thomas a réussi à atterrir avec son Crusader endommagé sur la base aérienne de Da Nang. Les autres F-8 étaient retournés sains et saufs sur leur porte-avions.

Le Crusader est également devenu un "camion-bombe" lors de la guerre, avec des unités de l’armée américaine basées sur des navires et des escadrons terrestres de la Marine américaine attaquant les forces communistes au Nord et au Sud du Vietnam. Les Marines américaines Crusaders ne volaient que dans le sud, tandis que les Navy Crusaders ne volaient qu'à partir des petits porte-avions.

avion-miniature-sr-71-blackbird

D- Le F-8 crusader, un engin particulièrement apprécié par la Marine française

Non seulement, la Marine américaine utilise énormément les appareils de l’entreprise aérienne Vought mais leurs appareils aériens ont également été adoptés par la Marine française. Notamment lorsque l'armée de l'air française : l'Aéronavale a eu besoin d'un avion de chasse basé sur un porte-avions au début des années 1960. Pour servir à bord des nouveaux porte-avions Clemenceau et Foch, le F-4 Phantom, alors en service dans la marine américaine, s'est avéré trop grand pour les petits navires français. Le 16 mars 1962, le Crusader a été choisi et 42 F-8 ont été commandés et furent également les derniers Crusader produits.

Les Crusaders ont également effectué des missions de combat au-dessus du Liban en 1983, escortant des avions d'attaque Dassault-Breguet Super Étendard. La France envoie Foch en octobre 1984 pour établir et effectuer l'opération Mirmillon au large des côtes libyennes, dans le but de calmer le colonel Kadhafi, avec la 12.F. Squadron.

Par la suite, en raison du conflit Iran-Irak, l'aggravation de la situation dans le golfe Persique s'est nettement fait percevoir et a entraîné le déploiement de la force opérationnelle Clemenceau et de son escadre aérienne. Notamment l'escadrille 12.F. 1993, qui voit le commencement des missions au-dessus de l'ex-Yougoslavie. Les Crusaders sont lancés depuis les deux porte-avions, traversant la mer Adriatique. Ces missions ont pris fin en juin 1999 avec l'opération Trident au-dessus du Kosovo

image-crusader-f-8-vought

En ce qui concerne les Crusader français, ils ont été modifié à de nombreuses reprises tout au long de leur cycle de vie. Ils ont été équipé de nouvelles ailes de type F-8J en 1969 et de post-brûleurs modifiés en 1979. L'armement de cet avion a été amélioré par l'ajout de missiles infrarouges guidés R550 Magic en 1973, avec le Magic 2 amélioré. Ils ont été monté à partir de 1988. 

En 1989, lorsqu'il a été réalisé que le Crusader ne serait pas remplacé avant plusieurs années en raison des retards dans le développement du Rafale, il a été décidé de remettre à neuf les Crusader pour prolonger leur durée de vie. Chaque appareil a été recâblé et son système hydraulique a été remis à neuf, tandis que la cellule a été renforcée pour prolonger la résistance à la fatigue.

Tout le système et la mécanique de l'avion ont été améliorés, avec une navigation modifiée et un nouveau récepteur d'alerte radar. 17 avions ont été rénovés et ont été également renommés F-8P (P pour "Prolongé »). Après des années d'utilisation de ces appareils par la Marine française, et notamment lors de leurs dernières participations aux opérations de combat en 1991 lors de l'opération Tempête du désert et au-dessus du Kosovo en 1999, les Crusader ont été remplacés par le Rafale M de Dassault en 2000.

IV - Caractéristiques générales à connaitre !

avion-miniature-sr-71-blackbird

  • Equipage possible : 1
  • Longueur : 17,059 m
  • Envergure des ailes : 10,87 m
  • Hauteur : 4,803 m 
  • Surface des ailes : 34,8 m2
  • Rôle : Avion de chasse
  • Origine nationale États-Unis
  • Constructeur Vought
  • Premier vol 25 : mars 1955
  • Introduction en mars : 1957
  • Retraité en 1976 (chasseur, U.S. Navy)
  • 29 mars 1987 (photo reconnaissance, Réserve navale américaine)
  • 1991 (Philippines)
  • 19 décembre 1999 (chasseur, Aéronautique navale française)
  • Nombre construit : 1 219
  • Vitesse maximale : 1 974 km/h) à 10 973 m
  • Vitesse maximale : Mach 1.8
  • Vitesse de croisière : 496 km/h 

joignez-le-style-a-l-agréable


La newsletter du pilote !